Bill Evans (1929 - 1980)

Piano

      Je dis souvent qu'il ne suffit pas de créer une musique, il faut vivre avec elle... : il vaut mieux travailler le même morceau vingt-quatre heures que vingt-quatre morceaux à l'heure.
Bill Evans
      Sa quête de la perfection l'a conduit sans cesse à explorer les mêmes thèmes. Il fut le pianiste prodige du Be-Bop en débutant sa carriére avec Miles Davis puis il s'est consacré au trio et au solo : formations où il excelle. Il y aura eu durant toute sa carrière trois trios marquants : le début avec Scott la Faro et Paul motian, ensuite avec Eddie Gomez et Marty Morell puis, selon lui, son épérience la plus aboutie : avec Joe la Barbera et Marc Johnson.

   Ces albums sont selon nous ce qu'il a fait de meilleur, ce qu'il faut écouter en priorité.
Every body digs Bill Evans : un de ses premiers albums en leader avec Sam Jones à la basse et "Philly" Joe Jones à la batterie. tenderly
Portrait in Jazz : son premier album en trio avec Scott La Faro et Paul Motian. peri's scope
Explorations : le trio s'affine et s'éloigne toujours plus du Be-Bop classique. beautiful love
Waltz for Debby : la même formation. Excellente version de Milestones (thème de Miles Davis). waltz for debby
Sunday at the village vanguard : le dernier concert de Scott La Faro (10 jours avant sa mort) alice in wonderland
Conversations with myself : trois Bill Evans jouent en mÍme temps grâce à l'enregistrement multipistes. round midnight
Trio 64' : nouveau trio avec Gary Peacock et toujours Paul Motian. little lulu
Trio 65' : réedition des prises Verve de cette période. israŽl
Bill Evans at Town Hall I should care
Since we met : avec Eddie Gomez et Marty Morell time remembered
Bill Evans at the Montreux Jazz Festival : avec Eddie Gomez et Jack de Johnette Nardis
Quiet Now: Never Let Me Go en solo turn out the stars
Letter to Evan : son dernier trio avec Joe La Barbera et Marc Johnson enregistre deux mois avant sa mort un chef d'oeuvre.
©Gadds & Bretton design