Editohistoire du Jazzgaleriemorceauxliensnous contacter

le jazz en images animées

Les documentaires
        Jazz Collection - Coproduits par ExNihilo et Amérimage-Spectra , certains de ces documentaires ont été diffusés régulièrement par Arte en 2000. Ils ne sont pas tous intéressants (je pense à ceux sur Duke Ellington ou John Coltrane) mais on peut enfin voir les grands du jazz si l'on a pas eu la chance de naître en 1935 aux Etats-Unis. Cette série consacre légitimement des documentaires à des musiciens moins légendaires telles que Bernard Lubat ou James Carter. Pour les connaisseurs tout de même.
Les raretés
        Space Is The Place est pour l'instant le seul film dans la catégorie rareté, c'est à dire : le film à voir mais introuvable. Sun Ra croyait en l'avenir du peuple noir américain sur une autre planète et Space Is The Place raconte ce voyage vers la terre promise. Leur vaisseau est mû par la musique de l'arkestra. Ce film doit être étrange mais certainement dans l'esprit de la musique de Sun Ra, libre mais construit et jouissif.
        En attendant de pouvoir trouver ce film, un documentaire sur Sun Ra de 1980 par Dave Mugge, A Joyful Noise, est disponible en DVD en France.
Les films Warner
        Ces films, puisque produits par la Warner, sont très répandus. Au jour où j'écris ces lignes, on ne peut plus les acheter en VHS en France mais seulement en DVD aux Etats-Unis, ça ne sera plus un problème bientôt. Commençons avec Bird, de Clint Eastwood, c'est un mélo tourné avec les règles cinématographiques d'hollywood à la fin des années 80. Le film se concentre un peu trop sur la quatrième femme du Bird, Chan, ce qui normal puisqu'elle a participé à l'écriture du film. Eastwood utilise beaucoup les flash-back a mon goût et n'a pas fait preuve d'une réalisation exemplaire. Par contre, la musique est là. Les morceaux du film ont été faits en isolant le sax du Bird sur des enregistrements originaux puis superposés à un nouvel accompagnement. Les acteurs ne sont pas mauvais même si le souffle et les doigtés au sax et à la trompette sont faux. Si vous cherchez à échapper à la lecture d'une bio de Parker, ce film n'est pas le remède. Il vaut mieux connaître un peu la vie de Parker avant de voir ce film, ne serait-ce que pour garder un oeuil critique sur cette vision partielle d'un homme. A voir tout de même.
Straight no Chaser est un documentaire sur Thelonious Monk. On y voit tout monk, sa schizophrénie très prononcée, sa vie avec sa femme Nellie, une interview de son fils (très lucide sur la maladie de son père), des concerts, des enregistrements studios, ... "Nous avons de la chance d'avoir un tel film qui nous plonge dans un monde qui sera étudié plus tard comme ceux de Van Gogh ou Picasso l'ont été ...
... Plus que de l'or ; comme si l'on avait filmé Michel Ange paingnant la chapelle Sixtine." 'Round Midnight a été réalisé par Bertrand Tavernier, un bon film sur le jazz et la france pendant les années 50 que je n'ai pas encore vu.

le jazz en images animées

[Page d'accueil] [L'histoire du Jazz] [Galerie de jazzmen] [Ecouter] [liens] [Nous contacter]

©Gadds & Bretton design